14 septembre 2014 7 14 /09 /septembre /2014 00:00
OU S'ARRETERA LA FOLIE ?

Les 150 premières vaches laitières du projet controversé de ferme dite des 1.000 vaches à Drucat, près d’Abbeville (Somme), sont arrivées dans la nuit et la première traite a déjà eu lieu ce samedi matin !

«L’installation des vaches, comme la première traite qui a eu lieu à 7 heures, se sont déroulées dans le respect du bien-être animal, l’un des principes fondateurs de ce projet», a déclaré le directeur de l’exploitation.

Tu parles !

Encore une énorme konnerie que ce truc.

Dans quelle société vivons-nous ?

Pauvre France !

Partager cet article

7 septembre 2014 7 07 /09 /septembre /2014 13:50
7 septembre 2014...4 h du matin

7 septembre 2014...4 h du matin

C'est le grand jour.

Après dix-sept ans de construction, l'Hermione appareille pour deux mois d'essais. Certes nous ne sommes plus en 1779 et le Marquis de La Fayette ne sera pas à bord pour partir contribuer à l'indépendance des colonies britanniques d'outre-Atlantique mais c'est bien la même frégate qui, sortie cette nuit de son bassin, va descendre la Charente en vue de ses premiers essais en mer avant de s'élancer dans quelques temps pour aller, de nouveau, conquérir l'Amérique où elle sera reçue comme un Chef d'Etat.

Sachez que, si elle porte en écusson les Lys de France de la Royauté cette "Hermione", réplique fidèle de son ancêtre n'en arborera pas moins le pavillon tricolore.

"L'Hermione", une histoire de près de 20 ans que beaucoup ont suivi avec passion. Rendons hommage à celles et ceux qui ont rendu possible cette formidable aventure retracée dans cette vidéo en quelques minutes :

Et, en cette année où nous célébrons le 70ème anniversaire du débarquement des alliés en Normandie, n'oublions pas ces français qui débarquèrent il y a 235 ans pour participer à une autre libération.

Partager cet article

2 septembre 2014 2 02 /09 /septembre /2014 00:00
C'était un 1er septembre !

Il y a 45 ans, rappel des faits :

Gabrielle avait 32 ans et vivait une intense histoire d’amour avec un de ses élèves d’une classe de seconde C, Christian 17 ans.

Les parents du jeune homme ayant porté plainte, Christian fugue en Allemagne tandis que Gabrielle est emprisonnée aux Baumettes pendant plusieurs semaines. En juillet 1969, elle est condamnée à douze mois de prison avec sursis. Mais, sous la pression de l’université, le parquet fait appel a minima et réclame treize mois non amnistiables.

Les parents de Christian le font interner. Gabrielle se suicide au gaz le 1er septembre.

L’affaire a été un tel choc que le président Pompidou, lors de sa première conférence de presse, répond à un confrère, après un long ­silence recueilli, en citant Paul Eluard : « Moi, mon remords ce fut/La victime raisonnable/Au regard d’enfant perdue/Celle qui ressemble aux morts/Qui sont morts pour être aimés. »

La France entière découvre l’émotion de l’ancien professeur Pompidou.

Christian attendra d’avoir 21 ans pour donner une interview : il avait désormais l’âge de la majorité qui en faisait un adulte libre de ses choix. Puis il fera sa vie dans l’ombre. Une ombre habitée par le souvenir de cette femme morte de l’avoir aimé.

André Cayatte racontera cette histoire dans le film "Mourir d'aimer" avec une Annie Girardot extraordinaire dans le rôle de la jeune femme.

Annie Girardot s'est éteinte en 2011.

Gabrielle et Annie reposent toutes deux au cimetière du Père Lachaise.

Partager cet article

31 août 2014 7 31 /08 /août /2014 00:00
C'EST LA RENTREEC'EST LA RENTREE

" Mon fils fait du judo le mercredi après-midi " s'interroge une mère de famille.

"Avec quels moyens la mettre en oeuvre ?" demande un maire.

Que pensez de cette réforme ? Un bilan peut-il être tiré de résultats de l'année scolaire 2013-2014 ?

C'EST LA RENTREE

Partager cet article

25 août 2014 1 25 /08 /août /2014 00:00

Il y a 70 ans, Paris...

Paris ! Paris outragé ! Paris brisé ! Paris martyrisé ! Mais Paris libéré !

Paris ! Paris outragé ! Paris brisé ! Paris martyrisé ! Mais Paris libéré !

Retrouvée sans parents à bord d'un canot de migrants partis du Maroc pour l'Europe, la fillette de 11 mois fait la une des médias espagnols. Surnommée "Princesse Fatima" l'enfant a été placée en famille d'accueil. Ses parents ont pu être localisés.

Combien d'autres "Fatima" disparaissent chaque année dans les eaux de la Méditerranée abandonnées par des trafiquants sans scrupules et le plus souvent impunis ?

25 AOUT

Et nous aurons aussi une pensée pour notre Amie Coquelicot qui nous quittait un 25 août.

Partager cet article

20 août 2014 3 20 /08 /août /2014 00:00

Non, je ne résiste pas à regarder, regarder, re-regarder cette dernière ligne droite de Zurich ! Comment était-il possible de croire ne serait-ce qu'à une médaille de bronze, à la prise du relais.

Mais impossible n'est pas GUEÏ, c'est ça.

Et, au diable l'avarice, la dernière ligne droite de MEKHISSY vaut, elle aussi d'être revue. Mahiedine termine en roue libre poussant les spectateurs à la Ola !

Regardez bien à l'arrivée le salut du dossard 6 : le salut d'un élève à un Maître.

Que c'est beau des larmes de joie.

J'écrirai bien "Vive la France" mais vous allez me traiter de chauvin.

OUPS ! LOL

Partager cet article

10 août 2014 7 10 /08 /août /2014 00:00
ILS SONT LA !ILS SONT LA !

Il suffit d'une virée au potager, avec bottes et imperméable (si, si, vu le le temps !), histoire de cueillir une salade, pour trouver illico de quoi s'occuper. Et quelle occupation! En quelques nuits, escargots et limaces ont fait des ravages dans le semis d'épinards fraîchement levé, dans les chicorées Castelfranco dont les feuilles du bas sont réduites, pour certaines, à l'état de nervures, sans parler de ces tomates sournoisement transformées en gruyère. Dans les massifs et les plates-bandes, c'est le même topo: hostas, cosmos et oeillets d'Inde, luisants de bave, semblent crier à l'aide.

On a parfois l'impression qu'il en sort de partout tant ils (ou elles) sont nombreux à montrer le bout de leurs antennes, en particulier à la tombée du jour.

Là, votre sang ne fait qu'un tour!

Pas question d'écraser ce majestueux gastéropode comme une vulgaire limace: on le ramassera bien sûr s'il s'agit du Petit-gris ou du Bourgogne que l'on traitera avec certains égards dus à leur rang...et à la gastronomie.

Mais on exfiltrera sans autre forme de procès les modestes escargots des jardins reconnaissables à leur coquille globuleuse blanche ou jaune, souvent ornée de bandes spirales noires, pour les chartériser en général...chez le voisin !

On est partageur ou pas, non mais des fois !

Adieu, Monsieur Robin Williams

A NOTRE AMI NORDISTE... 20 ANS, C'EST CELA, NON ?

A NOTRE AMI NORDISTE... 20 ANS, C'EST CELA, NON ?

Qu'elles sont belles ces médaillesQu'elles sont belles ces médailles

Qu'elles sont belles ces médailles

Partager cet article

3 août 2014 7 03 /08 /août /2014 14:00
Faire briller les yeux des petits qui ne peuvent partir en vacancesFaire briller les yeux des petits qui ne peuvent partir en vacances
Faire briller les yeux des petits qui ne peuvent partir en vacancesFaire briller les yeux des petits qui ne peuvent partir en vacances

Faire briller les yeux des petits qui ne peuvent partir en vacances

Apothéose au Bourget pour ce "Hop! Tour Aérien des Jeunes Pilotes" en ce début d'août.

Pour les pilotes, venir se poser au Bourget représentait un rêve dont ils se souviendront tous. Ceux qui étaient présents pour les accueillir ont vécu cela avec le même bonheur et il faut croire que le soleil avait tenu a être de la partie car il n'a laissé venir l'orage que pour la remise des prix .... à l'abri dans une salle du Musée de l'Air et de l'Espace.

Ceux qui veulent en savoir plus peuvent revire cette aventure jour par jour sur le site :

http://www.ffa-aero.fr/fr/frm_TAJP_Presentation.awp

De la passion au métier, il n'y a que l'espace d'un rêve
De la passion au métier, il n'y a que l'espace d'un rêve

Au pied d'Ariane V, le matériel que nous rénovons avec mon association (des véhicules, ici) mais nous avions aussi, sous une tente, les uniformes ainsi que des panneaux retraçant l'histoire du Bourget depuis ce 9 octobre 1914 où s'y posa pour la première fois, en ce début de guerre, le Capitaine Désiré LUCCA.

Partager cet article

27 juillet 2014 7 27 /07 /juillet /2014 00:00
TO MORROW

Le plus grand festival européen de musique électronique fête une décennie de succès. Pour l’occasion, 180 000 jeunes festivaliers se sont donné rendez vous dans la petite ville de Boom, entre Anvers et Bruxelles.

Un univers envoutant dans un cadre idyllique : bienvenue à Tomorrowland, bien loin de la boue de nos festivals français. Créé par deux frères, Manu et Michel Beers, Tomorrowland (ou TML), s’est très vite imposé comme la référence incontournable pour les aficionados des dancefloors européens. Durant deux week-ends, 370 artistes se relaient au coeur de la campagne flamande, sur une base de loisir de 35 hectares.

Depuis les quinze scènes installées sur tout le périmètre, ils offrent aux festivaliers un show impressionnant. L'arène principale peut accueillir jusqu'à 60 000 personnes. Et pour les amateurs d'ambiances plus intimistes, on y trouve aussi de petites caves à l’atmosphère feutrée. Les organisateurs ont le souci du détail, et rien n’est laissé au hasard. Pendant six semaines, l'installation a mobilisé plus de 5000 personnes: Tomorrowland est un monde en soi, un parfait mélange entre Disneyland et le monde des rave.

Pour ceux que cela ne rebute pas, trente minutes de folie joyeuse.

Plusieurs voix se font entendre à droite, et aussi à gauche, pour dénoncer les persécutions dont sont victimes les chrétiens d'Irak depuis la prise de Mossoul par les jihadistes de l'Etat islamique. Le Gouvernement annonce débloquer une aide d'urgence pour leur venir en aide.

TO MORROW
BON ANNIVERSAIRE DANIELE

BON ANNIVERSAIRE DANIELE

Partager cet article

19 juillet 2014 6 19 /07 /juillet /2014 00:00

Et entendre ton rire comme on entend la mer s'arrêter, repartir en arrière

Tu m'as tendu la main,

un jour déjà lointain,

J'étais plus un enfant

Et j'errais, le regrettant.

Je pouvais voir dans tes yeux

Le ciel bleu

Tu chantais l'Italie

Et le soleil aussi.

Mais tu t'en es allée

Un beau jour de juillet

Tu as fermé la porte doucement

Tu n'avais alors que douze ans !

Ah ... m'asseoir sur un banc
cinq minutes avec
toi

que ne donnerais-je pas ?

Partager cet article

Présentation

  • : Le blog des Ami(e)s du Quidam
  • : Un blog où l'amitié règne sur tous les sujets
  • Contact

Recherche

Pages

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog