17 avril 2014 4 17 /04 /avril /2014 00:00

C'est le 29 avril 1945, à l'occasion des élections municipales puis, quelques mois après, le 21 octobre 1945 que les Françaises votent pour la première fois.

L'ordonnance du 21 avril 1944 prise par le gouvernement provisoire du général de Gaulle à Alger stipule que « les femmes sont électrices et éligibles dans les mêmes conditions que les hommes ». Deux ans et demi plus tard, le préambule de la constitution du 27 octobre 1946 inscrit ce principe dans les principes fondamentaux de la République : « la loi garantit à la femme, dans tous les domaines, des droits égaux à ceux de l'homme ».

Alors que la France avait été l'un des premiers pays à instaurer le suffrage universel masculin, il faudra un long processus pour que ce droit soit étendu aux femmes.

Le droit de vote fut dans un premier temps réservé aux propriétaires de sexe masculin. Les femmes en furent exclues car, estimait-on, leur dépendance économique les empêchait d'exercer un choix libre. Ainsi, sous l'Ancien régime, seules les veuves dotées d'un fief et les mères abbesses pouvaient élire leurs représentants aux États généraux.

À la Révolution, les femmes étant considérées comme « citoyens passifs » et malgré l'appel de Condorcet, elles furent exclues du droit de vote. Exclusion maintenue par la Constitution de 1791. Le code civil de 1804 leur donnait certes des droits civils mais leur refusait la citoyenneté politique.

Au XIXe et au début du XXe siècle, les arguments avancés changent : les devoirs de mère et d'épouse seraient incompatibles avec l'exercice du droit de vote mais, surtout, dans un contexte d'hostilité entre les partisans d'une République laïque et l'église catholique, les femmes sont jugées sous influence cléricale et immatures politiquement.

A VOUS LIRE, MESDAMES

Partager cet article

10 avril 2014 4 10 /04 /avril /2014 00:00
SIMPLIFIONS

Trop de régions, c'est une certitude, trop de départements, également, trop de communes surtout... mais surtout trop de strates dans le millefeuille administratif ...

et donc beaucoup trop de fonctionnaires territoriaux.

La France jacobine va-t-elle, enfin, comprendre qu'on ne vit pas en multipliant les décisionnaires, que cette multiplication de couches entretien le risque de compromissions et l'immobilisme ?

Le nouveau Premier Ministre souhaite une simplification, mais on a entendu le brouhaha que cette annonce a entraîné sur les bancs de nos élus. Nicolas Sarkosy qui avait envisagé, lui aussi, cette simplification, n'avait pas reçu d'autre accueil !

Il faut dire que les places sont bonnes et que les "heureux" bénéficiaires y trouvent moult avantages sur le dos du bon peuple et ce, qu'ils soient de droite ou de gauche.

Mais pourquoi attendre ?

Le changement, ce doit être maintenant, c'est à dire dès 2015 et non aux calendes grecques.

Partager cet article

6 avril 2014 7 06 /04 /avril /2014 00:00
Photo du Net

Photo du Net

Sacré Bertrand ! Pousserait-il celle qui lui succède à prendre la porte ?

Photo du Net

Photo du Net

Et, en exclusivité pour la cage, photo (presque) officielle du nouveau gouvernement .... Si, si, "on" ne veut plus voir qu'une seule tête !

DE DOS OU DE FACE ?
Puissiez-vous aller vers votre destin, et sans souffrances, monsieur Borloo.

Puissiez-vous aller vers votre destin, et sans souffrances, monsieur Borloo.

Partager cet article

1 avril 2014 2 01 /04 /avril /2014 00:00
JE VOUS AI COMPRIS....

Il n'y avait pas la télévision mais ce prêcheur avait du monde pour l'écouter, lui !

Pourtant je dois reconnaître que notre bon Président a bien parlé surtout quand il a dit :

JE VOUS AI COMPRIS....

....parce que, pour le reste ....

JE VOUS AI COMPRIS....

Partager cet article

26 mars 2014 3 26 /03 /mars /2014 22:05
FETE EN VENDEE

TRES BON ANNIVERSAIRE A NOTRE CLAUDE DE LA PART DE TOUS SES AMI(E)S DE LA CAGE.

C' est quand même un évènement plus important que tout ce qui se passe aujourd'hui en Vendée ou ailleurs dans notre pays, non ?

Et, n'oubliez pas, cette nuit....

FETE EN VENDEE

Partager cet article

23 mars 2014 7 23 /03 /mars /2014 00:00

En ce jour d'élection (avec un "L", ouai, ouai, j'en voyais venir certains), et compte tenu de la lévitation en vigueur (redressement productif oblige), je ne ferai aucun commentaire sur l'actu alitée.

On est prié de ne pas confondreOn est prié de ne pas confondre

On est prié de ne pas confondre

Partager cet article

19 mars 2014 3 19 /03 /mars /2014 00:00

Voyons, voyons, ou vais-je l'asseoir ?

L'éléphant, la voiture de pompier, la voiture électrique, la montgolfière ?

Ils nous font tourner la tête et nous demandent de mettre un jeton dans l'urne mais tout ça pour tourner en rond !

UN P'TIT TOUR ?

Et, en plus, ils nous parlent dans une autre langue quand quand ils sont.... !

Mais je ne suis pas blond et je n'attends plus de phrase magique alors qu'il aillent tous se faire voir...

Partager cet article

13 mars 2014 4 13 /03 /mars /2014 00:00

C'est bien connu, les promesses politiques (aussi appelées salades) sont pour les cloches comme le montre cette photo. Un conseil, choisissez la plus grosse, c'est la plus croquante ....même si c'est la moins crédible. En principe, toutes les espèces se prêtent à la culture via la presse ou la télévision, notamment la salade romaine de droite et la salade batave de gauche.

Une dégénérescence attaque ceux qui les plantent quand l’air est à la fois au doute et le climat maussade. Les salades perdent alors de la vigueur brunissent et se flétrissent jusque dans les sondages. Gare aux parasites qui s'agglutinent tout autour du plant pour profiter de terres enrichissantes. Certains jardiniers n'hésiteront pas à arroser abondement mais ils seront les premiers à dessécher le consommateur.

(toute ressemblance avec des faits existants ou ayant existé ne serait, bien entendu, que pure coïncidence... quoi que, en réfléchissant bien !)

LE COIN DU JARDINIER

Electeur de Mars, couillonné en Avril

(proverbe énarchique)

Salade de pâtes façon Julie (http://www.marmiton.org/recettes/recette_salade-de-pates-facon-julie_49750.aspx)

- 250 g de farfalles (pâtes papillons) ou de spaghetti courts
- 5 grosses tomates de saison
- 1 oignon rouge
- 1/2 oignon jaune doux
- 1 petit botte de radis roses
- 130 g de thon au naturel (1 boite standard)
- persil frais
- huile d'olive
- vinaigre balsamique
- sel et poivre

Une recette plus vrai que nature ... pour de bonnes pâtes d'électeurs !
Mars 2010 à gauche, Mars 2014 à droite...sans commentaires !Mars 2010 à gauche, Mars 2014 à droite...sans commentaires !

Mars 2010 à gauche, Mars 2014 à droite...sans commentaires !

Partager cet article

9 mars 2014 7 09 /03 /mars /2014 00:00

La Cage vous aime et vous souhaite à toutes deux un très bon anniversaire et quoi de mieux pour ces anniversaires que de jolies fleurs ? C'est pourquoi, avec sa permission, la Cage a été les chercher dans le jardin de Claude pour vous les offrir, mesdames, avec un plein de bisous à chacune de vous .

MIMI ET ANNAEE

Partager cet article

3 mars 2014 1 03 /03 /mars /2014 00:00

L'occident et la Russie ont entamé une partie de poker menteur dramatique en Crimée ! Où cela va-t-il conduire l'Ukraine mais aussi, où cela va-t-il conduire l'Europe ?

Certes nous n'en sommes plus au temps du bloc soviétique mais les dirigeants russes n'en sont-ils pas encore des descendants ? L'expansionnisme communiste n'est pas mort même s'il mange aujourd'hui à tous les râteliers !

Fasse le ciel que ce "Nid'hirondelle" ne devienne pas, demain, le nid d'aigle d'un nouveau führer !

Fasse le ciel que ce "Nid'hirondelle" ne devienne pas, demain, le nid d'aigle d'un nouveau führer !

Photos du netPhotos du net

Photos du net

«Frères en Russie, esclaves en Europe» clament les manifestants défilant en Crimée sous le drapeau russe tandis que d'autres se rassemblent au nom de l'unité de l'Ukraine !

Cela a un triste relent d'histoire vécue ?

Partager cet article

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog